Formation logiciel comptabilite
Accueil > Comptabilité d’une SCI sans TVA > Ecriture comptable bilan et compte résultat > Opération comptable bilan et compte résultat

Opération comptable bilan et compte résultat

L’objectif de cette page est la mise en évidence de :
- l’impact d’une opération comptable sur le bilan d’une entreprise et son compte de résultat,
- la formation du résultat comptable (bénéfice ou perte) au niveau du bilan et du compte de résultat.

En effet, comprendre l’incidence d’une opération sur les états financiers d’une entreprise est un moyen de découvrir la façon dont s’écrivent ces opérations en comptabilité : les écritures comptables.

Nous prendrons pour exemple les premières opérations de 2014 de l’entreprise individuelle de M. Merlot, caviste à Bergerac, dont les états financiers au 31/12/13 sont reproduits ci-dessous.

Bilan caviste

BILAN AU 31/12/2013
ACTIF PASSIF
Immobilisations Capitaux propres
Frais de constitution 1.000€ Capital 10.000€
Logiciel 2.000€ Réserves 1.500€
Aménagements 5.000€ Compte de l’exploitant -3.500€
Mobilier et informatique 8.000€ Résultat 16.000€
Total Immobilisations 16.000€ Total capitaux propres 24.000€
Créances et disponibilités Dettes
Stocks 21.000€ Emprunt bancaire 4.000€
Créances clients 0€ Emprunt OSEO 1.000€
Banque 2.700€ Fournisseurs 8.000€
Caisse 300€ Dettes fiscales et sociales 3.000€
Total actif circulant 25.000€ Total dettes 16.000€
TOTAL ACTIF 40.000€ TOTAL PASSIF 40.000€

Compte de résultat caviste

COMPTE DE RESULTAT AU 31/12/2013
CHARGES PRODUITS
Achats de marchandises 38.000€ Ventes de marchandises 73.000€
Loyer 9.600€ Rabais remises ristournes - 1.000€
Fournitures administratives 400€ Produits des activités annexes 3.500€
Assurances 2.000€ Autres produits d’exploitation 200€
Frais postaux et télécommunications 800€
Cotisations de l’exploitant 7.000€
Charges financières 500€ Produits financiers 0€
Charges exceptionnelles 2.000€ Produits exceptionnels 0€
Total charges 60.000€ Total produits 76.000€
Bénéfice 16.000€ Perte 0€
TOTAL 76.000€ TOTAL 76.000€

Enregistrement opérations 2014

Cotisations sociales

Règlement de 1.000€ de cotisations sociales comptabilisées en dettes au 31 décembre 2013.

Cette charge sociale a pour impact sur le bilan :
- de diminuer à l’actif le solde bancaire de 1.000€ (qui passera de 2.700€ au 31/12/09 à 1.700€ après cette première opération),
- de diminuer au passif le montant des dettes sociales de 1.000€.

BILAN AU 31/12/2014
ACTIF PASSIF
Banque 2.700€
- 1.000€
solde = 1.700€
Dettes fiscales et sociales 3.000€
- 1.000€
solde = 0€
TOTAL 40.000€
- 1.000€
solde = 39.000€
TOTAL 40.000€
- 1.000€
solde = 39.000€

NB : c’est sur le même principe que l’on comptabilise le règlement d’un fournisseur.

Achat de nouvelles étagères

Ces étagères sont une immobilisation pour ce caviste qui va les utiliser durant plusieurs années, elles figurent donc au bilan de l’entreprise.

Cette immobilisation est inscrite au bilan, ce qui a pour conséquence :
- d’augmenter à l’actif le total Mobilier et informatique,
- de diminuer à l’actif le montant de la banque de 1.500€ (qui passera de 1.700€ après l’opération précédente à 200€ après cette seconde opération).

BILAN AU 31/12/2014
ACTIF PASSIF
Mobilier et informatique 8.000€
+ 1.500€
solde = 9.500€
Banque 1.700€
- 1.500€
solde = 200€
TOTAL 39.000€
+1.500€-1.500€
solde = 39.000€
TOTAL 39.000€

solde = 39.000€

Achat de fournitures

L’achat d’un classeur pour 10€ est réglé espèces.

Ce petit achat modifie le bilan
- il diminue à l’actif le montant de la caisse de 10€ (qui passera de 300€ au 31/12/13 à 290€ après cette seconde opération).

Par ailleurs, au compte de résultat, la dépense est à enregistrer :
- dans la colonne des charges : cette charge a donc un impact négatif de 10€ sur le résultat comptable qui affiche alors une perte de 10€.

Au bilan

BILAN AU 31/12/2014
ACTIF PASSIF
Caisse 300€
- 10€
solde = 290€
Résultat 0€
- 10€
solde = - 10€
TOTAL 39.000€
- 10€
solde = 38.990€
TOTAL 39.000€
- 10€
solde = 38.990€

Au compte de résultat

COMPTE DE RESULTAT AU 31/12/2014
CHARGES PRODUITS
Fournitures administratives 10€
Total charges 10€ Total produits 0€
Bénéfice 0€ Perte 10€
TOTAL 10€ TOTAL 10€

NB : étant donné qu’il y a continuité du patrimoine de l’entreprise les comptes de bilan se poursuivent naturellement d’un exercice à l’autre (le solde de la banque à la clôture le 31 décembre est le même que celui à l’ouverture le 1er janvier suivant. A l’inverse, pour mesurer les charges et produits d’un nouvel exercice, le premier jour de celui-ci tous les comptes de charges et produits du compte de résultat se remettent à zéro.

Vente d’un service à un client

Le caviste facture des cours d’œnologie pour 100€ à des particuliers qui règlent en espèces.

Cette vente de services modifie les états financiers en :
- augmentant à l’actif le montant de la caisse de 100€ (qui passera de 290€ suite à l’achat précédent à 390€).

Cette opération aura pour impact sur le compte de résultat :
d’augmenter les produits au compte de résultat : ce premier produit aura donc un impact positif de 100€ sur le résultat comptable qui passera d’une perte de 10€ à un bénéfice de 90€.

Au bilan

BILAN AU 31/12/2014
ACTIF PASSIF
Caisse 290€
+ 100€
solde = 390€
Résultat - 10€
+ 100€
solde = + 90€
TOTAL 38.990€
+ 100€
solde = 39.090€
TOTAL 38.990€
+ 100€
solde = 39.090€

Au compte de résultat

COMPTE DE RESULTAT AU 31/12/2014
CHARGES PRODUITS
Autres produits d’exploitation 100€
Total charges 10€ Total produits 100€
Bénéfice 90€ Perte 0€
TOTAL 100€ TOTAL 100€

Observations suite à l’enregistrement des opérations 2014

Si l’on modifie le bilan et le compte de résultat d’une entreprise au fur et à mesure de ses opérations courantes, on observe que ces opérations :

  • s’inscrivent intégralement dans le bilan et compte de résultat qui prévoient donc toutes les opérations comptables possibles. impactent toujours des comptes du bilan et parfois des comptes du compte de résultat. Lorsque seuls des comptes de bilan sont concernés, le résultat comptable ne varie pas. A l’inverse, dès que des charges et produits sont concernés, le résultat comptable varie d’autant.
  • respectent l’équilibre constant du bilan et du compte de résultat. En effet, le bilan est équilibré par le résultat inscrit à son passif (en positif ou négatif), et le compte de résultat par le bénéfice ou la perte permettant d’équilibrer charges et produits. Or le bilan et le compte le résultat indiquent en permanence le même résultat comptable.

Avant d’en déduire le mode d’écriture des opérations comptables (voir nos exemples d’écritures comptables de SCI), il faut indiquer le principe de la partie double et l’existence d’un plan comptable général.


Autres articles sur ce thème



Principe partie double obligation ?

Plan du site | Contact | annonce légale | expert-comptable | emprunt | Partenaires | Légal