Formation logiciel comptabilite

Comptabiliser ses factures de vente

L’écriture comptable de vente a déjà été présentée mais d’une façon simplifiée :
- vente sans TVA,
- vente sans remise, escompte ou frais de port.

La comptabilisation de la TVA a été expliquée dans un dossier distinct.

Au final, il ne reste plus qu’à prendre en compte les différents éléments possibles d’une facture pour enregistrer une facture de vente aussi complexe que possible.

Présentation de la facture de vente

La facture ci-dessous comprend tous les éléments possibles d’une facturation :
- RRR : remise de 10% du montant facturé suite à une négociation commerciale avec le client,
- escompte de 2% accordée au client en raison de son règlement avant l’échéance,
- frais de port refacturés au client car cette prestation a été transmise au client par coursier.

FACTURE

Réf Désignation Prix unitaire HT Quantité Remise % Total HT
T101 Traduction Anglais 8.000 mots 4.000,00 1 10 % 3.600,00
Escompte 2% - 72,00
Port (livraison UPS) +100,00
TOTAL HT 3.628,00
TVA (19,6%) 711,09
TTC 4.339,09

Comptabilisation de cette facture client

Pour l’entreprise qui a émis cette facture, une vente doit être constatée dans son journal de vente.

Cependant, étant donné la remise commerciale accordée, et comme pour tous les RRR accordés (rabais remise ristourne), le montant de cette prestation est diminué du montant de ce RRR.

Ensuite, l’escompte est pris en compte comme une charge financière distincte car les charges financières doivent clairement être identifiables dans un compte de résultat et se distinguer des charges d’exploitation liées à l’activité : cet escompte ne dépend pas de la nature de la prestation ou des négociations sur son prix mais des conditions financières de son règlement.

Enfin, les frais de port s’ajoutent au total hors taxes de la facture et sont comptabilisés dans un compte de vente proche de celui de la prestation principale, mais doivent malgré tout être identifiables dans le compte de résultat car ce produit vient en réalité compenser une charge comptabilisée antérieurement (lors de l’enregistrement de la facture du transporteur).

Journal Numéro pièce Date pièce Numéro compte Libellé du compte Libellé de l’écriture Débit Crédit
VENTES 04133 08/04/2013 411027 Clients F 201304012 Geithner 8000 mots 4.339,09
VENTES 04133 08/04/2013 665000 Escompte accordé F 201304012 Geithner 8000 mots 72,00
VENTES 04133 08/04/2013 706000 Prestations de services F 201304012 Geithner 8000 mots 3.600,00
VENTES 04133 08/04/2013 708800 Autres produits d’activités annexes F 201304012 Geithner 8000 mots 100,00
VENTES 04133 08/04/2013 445710 TVA collectée F 201304012 Geithner 8000 mots 711,09

Report de l’écriture de vente dans les états financiers

Ce report est évidemment effectué automatiquement par un logiciel et permet ici de mieux comprendre le sens de l’écriture précédente.

Bilan comptable

Au bilan, l’écriture de vente permet :
- de constater une créance sur le client pour le montant TTC de la facture,
- d’enregistrer en dette la TVA collectée pour le compte de l’Etat et qui sera reversée au Trésor Public lors de la prochaine déclaration de TVA.

BILAN AU 31/12/13
ACTIF PASSIF
Clients 4.339,09 TVA collectée 711,09
Résultat + 3.628,00
TOTAL ACTIF 4.339,09 TOTAL PASSIF 4.339,09

Le résultat affiché au bilan correspond bien à la prestation hors taxes facturée.

Compte de résultat

COMPTE RESULTAT AU 31/12/13
CHARGES PRODUITS
Escomptes accordés 72,00 Prestations vendues 3.600,00
Frais de port refacturés 100,00
TOTAL CHARGES 72,00 TOTAL PRODUITS 3.700,00
Résultat (bénéfice) 3.628,00 Résultat (perte) 0
TOTAL 3.700,00 TOTAL 3.700,00

On retrouve bien le résultat comptable du bilan. Au compte de résultat, l’escompte apparaît non pas comme un produit négatif mais comme une charge financière. Cette charge est liée au mode de financement de l’entreprise qui préfère accorder une réduction financière pour inciter ses clients à la régler rapidement plutôt que de se financer sur ses capitaux propres ou par découvert bancaire.

Seule l’écriture de vente a été reportée dans ces états financiers mais dans la réalité les frais de port facturés pour 100 euros sont compensés par une charge constatée dans un compte 624100 "Transports sur achats" pour un même montant (ou un montant inférieur d’ailleurs, rien n’interdisant l’entreprise à réaliser du bénéfice sur ses prestations annexes comme cela se pratique dans la Vente Par Correspondance).



Plan du site | Contact | annonce légale | expert-comptable | emprunt | Partenaires | Légal