Formation logiciel comptabilite

BFR Besoin fonds roulement

La définition du BFR et son mode de calcul permettent d’appréhender une notion comptable indispensable lors de la création d’une entreprise.

En effet, ce besoin de trésorerie ne correspond à aucune charge comptable. Il est la résultante des autres produits et charges anticipés dans les comptes prévisionnels. Il correspond à la trésorerie qui doit en permanence rester dans les comptes de la société pour financer son exploitation, permettre de payer les dettes en attendant l’encaissement des créances.

Ce BFR est donc un besoin à financer par les associés par des apports personnels. Le montant de ce BFR apparaît donc dans le tableau de financement de la société, et doit trouver sa contrepartie dans le montant fixé pour le capital social.

LIENS COMMERCIAUX

ARTICLES DU DOSSIER

Définition BFR

Lors de la création d’une société, les apports doivent être calculés pour faire face aux investissements initiaux mais aussi au BFR, ce besoin de trésorerie permanent et qui augmente même au fur et à mesure du développement de l’activité.

 > suite

Calculer le BFR

Il est indispensable dans un business plan de calculer son besoin en fonds de roulement. Pour cela, l’entrepreneur peut analyser le bilan comptable de ses concurrents. Ensuite, son BFR doit être estimé chaque mois afin de prévoir les trous de trésorerie et d’éviter les découverts bancaires problématiques et difficultés de trésorerie à l’origine de nombreuses faillites.

 > suite

Réduire son BFR

La réduction du BFR peut être recherchée à deux moments : lors de la création d’une entreprise, pour afficher un besoin correspondant à ses apports, puis après la création, pour réduire réellement ce besoin financier et dégager de la trésorerie afin de financer sa croissance. Des moyens sont donc proposés pour faire baisser le fonds de roulement d’une entreprise.

 > suite

Financer son BFR

Étant donné que le besoin en fonds de roulement est un besoin de long terme, à financer par des capitaux propres, pour financer ce BFR il est possible évidemment d’augmenter ses apports et donc ces capitaux propres, mais aussi de limiter les immobilisations qui sont elles aussi financées par des capitaux propres. Moins d’immobilisations, c’est donc davantage de capitaux pour financer le BFR. Dans cette logique, des techniques de gestion sont proposées pour permettre le financement du BFR.

 > suite
Plan du site | Contact | annonce légale | expert-comptable | emprunt | Partenaires | Légal