Formation logiciel comptabilite

Comptabiliser loyer

Dans le journal comptable de la SCI, chaque loyer mensuel encaissé est comptabilisé par une écriture distincte, permettant ainsi d’individualiser dans un compte distinct chaque loyer reçu.

Écriture de loyer

La SCI constate un unique produit mensuel : l’encaissement du loyer de l’appartement détenu. Cet encaissement comprend le loyer proprement dit et la provision pour charges locatives versée par le locataire. Le montant de cette provision pour charges sera régularisée une fois que la comptabilité du syndic aura été approuvée et que ses propres appels de charges auprès des copropriétaires auront été régularisés.

L’objectif de cette écriture mensuelle est donc :
- dans le compte de résultat, de constater un produit pour le montant du loyer,
- dans le compte de résultat, de constater un autre produit qui sera compensé par les charges trimestrielles appelées par le syndic et régularisé l’année suivante.
- dans le bilan, d’augmenter le compte de Banque au bilan (à gauche, à l’actif du bilan, au débit du journal).

Journal Numéro pièce Date pièce Numéro compte Libellé du compte Libellé de l’écriture Débit Crédit
BANQUE 8 02/03/2014 706000 Production vendue services Loyer Lebrun Mars 2014 600,00
BANQUE 8 02/03/2014 708000 Produits des activités annexes Loyer Lebrun Mars 2014 60,00
BANQUE 8 02/03/2014 512000 Banque Loyer Lebrun Mars 2014 660,00

Loyer du mois de décembre

Un petit rappel fiscal : peut-on différer l’encaissement du loyer du mois de décembre pour limiter son revenu foncier imposable de l’exercice et le différer sur l’exercice suivant ?

La réponse est négative.

Aussi, si un loyer n’a pu être déposé en banque durant un exercice alors qu’il avait bien été versé par le locataire (loyer du mois de décembre payé en retard par le locataire et remis en banque qu’au début du mois de janvier par exemple), il devra malgré tout être entré en comptabilité par une écriture de régularisation appelée Facture à établir et détaillée sur ce site.

Régularisation des charges annuelles

Au titre de l’année 2013, la SCI a perçu de son locataire Christian des provisions pour charges pour un montant total de 720,00€.
Or les comptes 2013 du syndic indiquent un montant de charges annuelles récupérables de 683,21€.
La SCI a donc un trop-perçu de charges de 36,79€, à rembourser à son locataire :

L’objectif de cette écriture de régularisation des charges est donc :
- de réduire le montant des produits constatés lors de l’encaissement des provisions pour charges (en utilisant le compte de Produits annexes au débit, ce qui diminuera d’autant son cumul au crédit),
- de baisser le solde du compte banque à l’actif du bilan (en utilisant le compte de Banque au crédit).

Journal Numéro pièce Date pièce Numéro compte Libellé du compte Libellé de l’écriture Débit Crédit
BANQUE 35 25/10/2014 708000 Produits des activités annexes Christian ajustement charges 2013 36,79
BANQUE 35 25/10/2014 512000 Banque Christian ajustement charges 2013 36,79


Forum pour vos questions et remarques
  • 1er mars 2014, par faline

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour le travail effectué sur votre site très riche en informations qui me permet de progresser dans mon apprentissage de la comptabilité.
    Cependant, j’ai quelques interrogations et n’ai pas trouvé la réponse sur le site.
    Les charges locatives payées par la SCI sont supérieures aux provisions payées par le locataire. Celui-ci a quitté le local loué en cours d’année et le dépôt de garantie lui a été restitué dans le délai légal.
    Comment écrire dans le journal, la différence entre les charges payées par la SCI et les provisions payées par le locataire sachant que cette somme peut être portée sur la déclaration fiscale à la ligne "charges récupérables non récupérées au départ du locataire".
    Merci par avance

Plan du site | Contact | annonce légale | expert-comptable | emprunt | Partenaires | Légal