Formation logiciel comptabilite
Accueil > écritures de clôture > Rapprochement bancaire > Etablir un rapprochement bancaire

Etablir un rapprochement bancaire

La première étape de tout rapprochement bancaire est le pointage du compte de banque avec les relevés bancaires pour noter les écarts à justifier entre la comptabilité de l’entreprise et celle de sa banque. Ensuite, l’exemple de rapprochement bancaire ci-dessous est une proposition de présentation de cette justification du solde du compte 512 banque.

Pointage du compte de banque

A la clôture, si aucun rapprochement bancaire n’a été établi durant l’exercice, il faut pointer :
- le compte 512 banque tel qu’il apparaît dans le grand-livre,
- avec l’ensemble de relevés bancaires de l’année.

Les sommes non pointées sur le compte 512 issu de la comptabilité de l’entreprise ou sur les relevés bancaires sont ensuite à présenter, comme dans l’exemple ci-dessous.

Dans cet exemple, on note :
- Une erreur de saisie comptable : un chèque de 457,46 euros, passé pour ce montant en banque le 24/10/13, a été comptabilisé pour 547,46 euros.
- Écriture manquante : des frais bancaires pour 10€ pour un virement effectué le 17/03/13 n’ont pas été comptabilisés.
- Opération à cheval entre deux exercices : un chèque de 700,00 euros établi à l’ordre d’un fournisseur le 24/12/13 n’a pas été déposé en banque à la clôture du 31/12/13, et n’apparait donc pas sur le dernier relevé bancaire de l’exercice.
- Date de valeur : un chèque client d’un montant de 312,45€, reçu en 2013, déposé le 30/12/13, n’était pas encore crédité sur le compte bancaire au 31/12/13.

Au 31/12/13, le solde :
- du compte 512000 s’élève actuellement à 1.457,32 euros,
- du compte bancaire indiqué sur le relevé bancaire s’élève à 1.149,77 euros.

Montants non pointés dans la comptabilité

Montants non pointés
Compte n°512000 BANQUE
Date Libellé de l’écriture Débit Crédit
24/10/13 Ecart sur chq 1245 fournisseur Reys 547,46
24/12/13 Chèque fournisseur 24/12/13 700,00
24/12/13 Dépôt chèque client 30/12/13 312,45

Montants non pointés sur les relevés

Montants non pointés
Compte n°512000 BANQUE
Date Libellé de l’écriture Débit Crédit
24/10/13 Ecart sur chq 1245 457,46
17/03/13 Frais bancaires sur virement 10,00

Comptabilisation des écritures manquantes en comptabilité

Le pointage de la banque a permis d’identifier deux opérations qui devraient figurer dans la comptabilité. D’une façon générale, tous les flux financiers qui figurent sur les relevés bancaires doivent faire l’objet d’une écriture comptable au journal.

1) Les frais bancaires non comptabilisés doivent l’être.

Journal Numéro pièce Date pièce Numéro compte Libellé du compte Libellé de l’écriture Débit Crédit
BANQUE 12056 17/03/2013 627000 Frais bancaires Frais sur virement du 17/03/13 10,00
BANQUE 12057 24/10/2013 512000 Banque Frais sur virement du 17/03/13 10,00

2) L’écart sur le règlement fournisseur est à corriger. La comptabilité indique un décaissement supérieur à la réalité pour 90,00 euros (547,46€ au lieu de 457,86 euros).
A noter que cette correction permettra également de corriger le compte fournisseur (écart actuel entre la facture comptabilisée pour 457,46 euros et le règlement correspondant de 547,86 euros).

Journal Numéro pièce Date pièce Numéro compte Libellé du compte Libellé de l’écriture Débit Crédit
BANQUE 12057 24/10/2013 401000 Fournisseurs Ecart sur chq 1245 fournisseur Reys 90,00
BANQUE 12057 24/10/2013 512000 Banque Ecart sur chq 1245 fournisseur Reys 90,00

Comptabilité après corrections

Suite à ces deux écritures, les montants non pointés sur les relevés bancaires ont disparu. Ne restent plus que des éléments du compte 512000 banque qui n’ont pas été retrouvés sur ces relevés.

Du côté des montants non pointés en comptabilité, le chèque fournisseur sur lequel existait une erreur de saisie a lui aussi été régularisé.

Enfin, il faut noter que le solde du compte de banque 512000, qui s’élevait initialement à 1.457,32 euros, a été modifié par ces deux écritures. D’un côté ce solde a diminué du montant des frais bancaires de 10 euros, mais de l’autre il a augmenté de 90 euros lorsque le paiement fournisseur a été corrigé. Il s’élève donc maintenant à 1.537,32 euros.

Montants non pointés
Compte n°512000 BANQUE
Date Libellé de l’écriture Débit Crédit
24/12/13 Chèque fournisseur 24/12/13 700,00
24/12/13 Dépôt chèque client 30/12/13 312,45

État de rapprochement

Pour présenter le lien entre le solde comptable de la banque et le solde bancaire du relevé au 31/12/13, un état de rapprochement permet de détailler les écarts justifiés entre ces deux soldes.

Il peut prendre la forme suivante.

Etat de rapprochement 31/12/13
Date Libellé de l’écriture Débit Crédit
31/12/13 Solde comptable 31/12/13 1.537,32
24/12/13 Chèque fournisseur 24/12/13 700,00
24/12/13 Dépôt chèque client 30/12/13 312,45
31/12/13 Solde théorique de la banque 1.149,77

Ce solde théorique doit évidemment correspondre à celui indiqué sur le dernier relevé bancaire.

Relevé compte 31/12/13
31/12/13 Solde de la banque selon relevé 1.149,77

L’inversion entre débit et crédit est parfaitement normale, comme expliqué sur ce site.

Les deux pièces comptables (chèque fournisseur, récépissé dépôt client) qui justifient à la clôture l’écart entre la comptabilité et les relevés bancaires sont idéalement à photocopier et à joindre à cet état de rapprochement qui constitue l’explication et la justification du compte 512 dans le dossier de clôture de l’entreprise au 31/12/13.


Autres articles sur ce thème

Ecart entre banque et relevé bancaire


Plan du site | Contact | annonce légale | expert-comptable | emprunt | Partenaires | Légal