Formation logiciel comptabilite

Ecriture comptable emprunt

Si le versement du capital de l’emprunt est la source de financement de l’entreprise, pour plus de cohérence, les écritures de remboursement d’emprunt sont également détaillées dans cet article.

Écriture comptable souscription emprunt

L’entreprise qui contracte un prêt, un emprunt bancaire, un prêt d’honneur... reçoit le capital emprunté et doit inscrire dans son bilan la dette correspondante à rembourser selon l’échéancier de cet emprunt.

Par exemple, une entreprise a obtenu le 12/09/2015 un PCA (prêt à la création d’entreprise) d’un montant de 6.000 euros, complété par un prêt Oséo de 3.000 euros.

Aucune TVA n’est prélevée lors de la souscription d’un emprunt (sauf sur les frais bancaires éventuels).

Journal Numéro pièce Date pièce Numéro compte Libellé du compte Libellé de l’écriture Débit Crédit
BANQUE 0905 12/09/2015 164100 Emprunt bancaire (PCE) versement PCE 6.000,00
BANQUE 0905 12/09/2015 164200 Emprunt Oséo versement Oséo 3.000,00
BANQUE 0905 12/09/2015 512000 Banque Emprunt PCE + Oséo 9.000,00

Suite à cette écriture comptable, les emprunts figurent bien dans les dettes de l’entreprise alors que la trésorerie correspondante est maintenant disponible sur son compte bancaire.

BILAN AU 31/09/15
ACTIF PASSIF
n° compte libellé compte montant n° compte libellé compte montant
512000 Banque 9.000 120000 Résultat 0
164100 Emprunt bancaire (PCE) 6.000
164200 Emprunt prêt Oséo 6.000
TOTAL ACTIF 9.000 TOTAL PASSIF 9.000

L’utilisation de deux comptes comptables distincts pour chaque emprunt contracté permet de mieux suivre le capital restant dû de chacun.

Écriture comptable remboursement emprunt

Si le prêt Oséo commencera à être remboursé avec un différé de six mois, une première mensualité est prélevée le 30/09/2015 par la banque au titre du prêt bancaire accordé. Cette mensualité s’élève à 128,32 euros et se décompose en :
- 92,44 euros de remboursement du capital emprunté,
- 35,88 euros d’intérêts.

La TVA ne s’applique pas aux intérêts d’emprunt.

L’écriture comptable à passer dans le journal comptable doit donc constater cette charge d’intérêts de 35,88 euros et réduire la dette d’emprunt de 92,44 euros.

Journal Numéro pièce Date pièce Numéro compte Libellé du compte Libellé de l’écriture Débit Crédit
BANQUE 0918 30/09/2015 164100 Emprunt bancaire (PCE) Mensualité PCE 09/15 92,44
BANQUE 0918 30/09/2015 661100 Intérêts d’emprunt Mensualité PCE 09/15 35,88
BANQUE 0918 30/09/2015 512000 Banque Mensualité PCE 09/15 128,32

Suite à cette écriture comptable :
- Une charge d’intérêts a été comptabilisée dans les charges du compte de résultat pour 35,88 euros. Cette charge financière entraîne donc un résultat négatif au compte de résultat de 35,88 euros.
- Le capital restant dû de l’emprunt PCE a été diminué du montant du remboursement du capital emprunté (soit 92,44 euros) et le solde bancaire de de l’entreprise a diminué du montant de cette mensualité prélevée directement sur son compte bancaire.

BILAN AU 31/09/15
ACTIF PASSIF
n° compte libellé compte montant n° compte libellé compte montant
512000 Banque 8.871,68 120000 Résultat - 35,88
164100 Emprunt bancaire (PCE) 5.907,56
164200 Emprunt prêt Oséo 6.000,00
TOTAL ACTIF 8.871,68 TOTAL PASSIF 8.871,68

Le solde du compte 164100 Emprunt PCE (de 5.907,56€) doit correspondre au plan de remboursement de cet emprunt (sur lequel figure le montant des intérêts compris dans chaque mensualité et le capital restant dû après chaque mensualité prélevée).

Le résultat obtenu au bilan est évidemment le même que celui qui figure dans le compte de résultat de l’entreprise. Au bilan, la sortie de trésorerie de 128,32 euros contre le remboursement d’une dette pour 92,44 euros seulement a entraîné une diminution de l’actif supérieure à la baisse du passif et engendré une perte comptable (un appauvrissement patrimonial).



Forum pour vos questions et remarques
  • 27 juillet 2012, par geraldineguilmineau

    bonjour, je cherche à enregistrer les ecritures pour l’acquisition d’un bien immobilier via un pret bancaire dont la procédure est la suivante : debblocage des fonds par la banque, paiement réel et frais de notaire au notaire, puis mensualités prélevées. concernant les mensualités, comment en "extraire" les interets et quels comptes utiliser ? merci bcp

    • 2 août 2012

      L’écriture d’acquisition est pour le moment détaillée dans la rubrique (exemple comptabilité SCI). En ce qui concerne les mensualités, l’écriture à comptabiliser est expliquée ci-dessus et c’est le plan d’amortissement de l’emprunt (document établi par la banque) qui distingue le montant des intérêts et du capital remboursé composant chaque mensualité.

Plan du site | Contact | annonce légale | expert-comptable | emprunt | Partenaires | Légal