Formation logiciel comptabilite
Accueil > écritures de clôture > Rapprochement bancaire > Ecart entre banque et relevé bancaire

Ecart entre banque et relevé bancaire

A la clôture, il faut rapprocher le solde de la banque qui figure au bilan de l’entreprise avec le solde financier affiché sur son relevé bancaire, dans un document appelé état de rapprochement. Un écart entre ces deux soldes est-il normal ? La réponse est oui, et cet article a pour but de détailler cette réponse.

Mise en évidence des écarts entre banque et relevé bancaire

Vous payez une facture fournisseur, ou recevez le paiement d’une facture client : il s’agit de flux financiers, à comptabiliser dans le journal de banque.

Par exemple, vous êtes le comptable d’une entreprise dont le service Achats a payé le 23 décembre une facture pour 4.413,24 euros, et le service Clients a reçu un chèque d’un client d’un montant de 6.708,90 euros.

Journal Numéro pièce Date pièce Numéro compte Libellé du compte Libellé de l’écriture Débit Crédit
BANQUE 12045 23/12/2013 401000 Fournisseurs Chq 251 EVERY 5 Factures nov. 13 4.413,24
BANQUE 12045 23/12/2013 512000 Banque Chq 251 EVERY 5 Factures nov. 13 4.413,24
BANQUE 12046 23/12/2013 411000 Clients ALTHEM Facture 1214X 07dec 6.708,90
BANQUE 12045 23/12/2013 512000 Banque ALTHEM Facture 1214X 07dec 6.708,90

Ces deux flux financiers sont donc reportés dans le grand-livre et, notamment, dans le compte 512000 banque.

Grand-livre au 31/12/2013
Compte n°512000 BANQUE
Journal
pièce
date
pièce
libellé de l’écriture débit crédit solde
BANQUE 12044 23/12/2013 Chq 251 EVERY 5 Factures nov. 13 4.413,24 - 4.413,24
BANQUE 12045 23/12/2013 ALTHEM Facture 1214X 07dec 6.708,90 2.295,66

Ces deux flux financiers apparaissent dans la comptabilité de l’entreprise, comment expliquer que l’on ne les retrouve pas sur le relevé bancaire du mois de décembre émis par l’établissement financier où le compte bancaire est ouvert ?

Décalage matériel entre flux financier et flux bancaire

Une première explication tient au décalage dans le temps qui existe entre le déclenchement d’un flux financier et sa concrétisation bancaire. Pour le dire autrement, décider d’un flux financier ne le rend pas immédiat. Concrètement, lorsque l’on rédige et signe en chèque, notre compte bancaire n’est pas immédiatement débité de ce montant.

C’est d’ailleurs certainement ce qui explique que le règlement du fournisseur EVERY en date du 23 décembre 2013 n’a pas pu être encaissé en 2013 par ce fournisseur mais seulement en 2014. Ce décalage comprend :
- temps interne de traitement du chèque : une secrétaire a récupéré le chèque, éventuellement demandé une seconde signature, établi un courrier d’accompagnement au fournisseur, envoyé ce courrier...
- temps de port : durée du port du chèque, dépendant de La Poste.
- temps externe de traitement : le chèque est reçu par le fournisseur, transmis au service comptable, qui établit une remise de chèque, la dépose en banque le lendemain...

Ainsi, il peut s’écouler plusieurs jours entre la date d’émission d’un règlement (et donc la date de l’écriture comptable correspondante) et le flux financier constaté sur le compte bancaire de l’entreprise.

Dates de valeur

On peut reprendre l’explication précédente pour comprendre pourquoi le chèque du client ALTHEM pour 6.708,90 euros reçu le 23 décembre ne figure pas sur le relevé bancaire du mois de décembre 2013 : la remise de chèque et le dépôt n’ont pas été immédiats, l’entreprise attendant d’autres règlements par exemple avant d’effectuer cette opération.

Ensuite, il faut tenir compte du fait qu’un chèque client déposé à la banque juste avant la clôture, le vendredi 29 décembre 2013 par exemple, ne sera pas crédité sur le compte de l’entreprise avant 2014.

En effet, il existe un certain nombre de jours de valeur qui permettent aux banques de différer les encaissements de leurs clients. Autrement dit, une banque qui reçoit 1.000 euros pour le compte d’un client, a le droit de conserver pour elle ce montant pendant 1 journée, voire 2 ou 3 jours (délai qui dépend des banques et des types d’opérations), avant de déposer ces fonds sur le compte de son client. A l’échelle d’un établissement financier, ces dates de valeur représentent des capitaux extrêmement importants disponibles quotidiennement et une source de revenus essentielle. C’est ainsi notamment que vit une banque. C’est aussi ce qui explique un décalage de quelques jours entre des opérations comptables (dépôt de chèques, virements...) et leur apparition sur le compte bancaire de l’entreprise.



Forum pour vos questions et remarques
  • 26 avril 2016, par vanessa

    Bonjour,
    Je souhaiterais savoir dans quel compte enregistrer l’attestation de capacité pour la clim ?
    Merci
    Vanessa

Plan du site | Contact | annonce légale | expert-comptable | emprunt | Partenaires | Légal