Formation logiciel comptabilite
Accueil > Cours de comptabilité avec TVA > Immobilisations et Amortissements > Ecriture de dotation aux amortissements

Ecriture de dotation aux amortissements

A la clôture d’un exercice, la dépréciation durant l’année écoulée d’une immobilisation doit être comptabilisée au journal conformément au tableau d’amortissement établi lors de l’acquisition de cette immobilisation. L’écriture de dotation aux amortissements correspondante ajoute une charge dans le compte de résultat.

Particularité des dotations aux amortissements

L’usure d’une immobilisation, sa perte de valeur annuelle, constitue une charge comptable, qui figure donc dans le compte de résultat.

Cependant, il faut souligner la particularité de cette charge qui vient réduire le résultat de l’exercice : elle n’a aucune contrepartie financière. En effet, le financement de cette immobilisation n’a rien à voir avec sa dépréciation comptable. Qu’elle ait été achetée à crédit ou non, financée par emprunt ou par auto-financement, le plan d’amortissement de cette immobilisation restera le même. Il en est de même de la charge comptable enregistrée à la clôture.

Ainsi, une entreprise dont les investissements ont été importants lors de sa création, et qui a d’ailleurs entièrement réglé les factures correspondantes à cette époque, continuera de constater chaque année des charges importantes tant que ses immobilisations n’auront pas été intégralement amorties. C’est le cas par exemple d’un franchisé qui doit aménager un local conformément aux directives de son franchiseur et finance son installation par des apports en capital importants.

Or, si ces apports initiaux figurent au passif du bilan (ces capitaux propres étant destinés à être remboursés à l’associé si l’entreprise cesse son activité), si les immobilisations correspondantes listées à l’actif du bilan n’ont pas à être renouvelées, il faut malgré tout que l’entreprise enregistre des dotations aux amortissements qui feront chuter son résultat comptable. A l’inverse, lorsque ces immobilisations seront totalement amorties, ces charges d’amortissement cesseront et le résultat comptable de l’entreprise augmentera alors fortement, sans que l’activité n’ait montré par ailleurs d’évolution.

En conclusion, les dotations annuelles aux amortissements :
- constituent une charge qui n’entraîne aucune difficulté de trésorerie pour l’entreprise. Une entreprise déficitaire peut dégager un excédent de trésorerie, un cash-flow positif, sa perte provenant intégralement des amortissements pratiqués.
- impactent parfois fortement le résultat net de l’entreprise. Ce résultat net n’a donc qu’un intérêt relatif pour mesurer la performance d’une activité. En revanche, c’est ce résultat comptable qui est pris en compte pour le calcul de l’impôt. Aussi, les dotations permettent de limiter l’impôt d’une société durant toute la durée d’amortissement de ses immobilisations.

Écriture de dotation aux amortissements

Le montant de la dotation aux amortissements d’une année en particulier est donné par son tableau d’amortissement. Si l’on reprend le second plan d’amortissement d’un ordinateur établi dans ce précédent article :
- Le montant de la dotation à comptabiliser en 2015 s’élève à 79,73 euros, il s’agit d’une charge comptable enregistrée dans un compte 681 dont le libellé est "dotation aux amortissements".
- La valeur nette de ce matériel informatique (compte 2183) à la clôture de l’exercice 2015 sera de 420,27 euros et c’est cette VNC (valeur nette comptable) qui figurera dans le bilan de l’entreprise (voir le report des amortissements au bilan dans la définition des amortissements).

Journal Numéro pièce Date pièce Numéro compte Libellé du compte Libellé de l’écriture Débit Crédit
OD AMORT 31/12/2015 681000 Dotation aux amortissements Amort. 2015 ordinateur 79,73
OD AMORT 31/12/2015 281830 Amort. du matériel bureau et informatique Amort. 2015 ordinateur 79,73

Il est très important de noter que ce n’est pas le compte d’immobilisation qui est la contrepartie de la charge enregistrée pour constater la dépréciation, mais un compte particulier d’amortissements.

Ce compte d’amortissement a le même numéro que le compte d’immobilisation auquel il est rattaché, avec un "8" en seconde position. Dans notre exemple :
- le compte 2183 "matériel de bureau et informatique" devient
- le compte 28183 "amortissements du matériel de bureau et informatique".

Ainsi, chaque dotation ne réduit pas directement la valeur d’acquisition de l’immobilisation (enregistrée dans le compte 2183) mais est additionné dans un compte spécial dédié aux amortissements. Cette particularité permet de conserver dans les comptes de bilan, et donc dans le bilan :
- la valeur d’acquisition,
- le cumul des amortissements.

Par différence est obtenue la valeur des immobilisations à retenir pour vérifier l’égalité entre actif et passif : la valeur nette comptable.

Report de l’écriture de dotation dans les états financiers

Le report de cette écriture à l’actif du bilan permet de distinguer :
- la valeur brute comptabilisée lors de l’acquisition de l’immobilisation et qui restera identique dans les comptes tant que cette immobilisation restera dans l’entreprise,
- le cumul des amortissements pratiqués depuis l’acquisition, montant qui augmentera donc jusqu’à atteindre le montant de la valeur brute,
- la valeur nette comptable, différence entre la valeur brute et le cumul des amortissements, décroissante par conséquent et qui deviendra nulle lorsque l’immobilisation sera totalement amortie.

États financiers 2015

Au bilan, l’ordinateur est inscrit en 2015 pour la première fois à l’actif et la dotation de l’année en limite sa valeur. L’actif du bilan, ainsi diminuée par cet amortissement, réduit d’autant le résultat comptable.

ACTIF BILAN AU 31/12/15
Actif immobilisé
n° compte Libellé Valeur brute
(compte 2xx)
Amortissement
(compte 28x)
Valeur nette
(par différence)
218300 Matériel bureau et informatique 500,00 79,73 420,27

Au compte de résultat, la dotation annuelle apparaît dans les charges et a un impact négatif sur le résultat comptable.

COMPTE RESULTAT AU 31/12/15
CHARGES PRODUITS
68x Dotation aux amortissements 79,73
TOTAL CHARGES 79,73 TOTAL PRODUITS 0,00
Résultat (bénéfice) Résultat (perte) 79,73
TOTAL 79,73 TOTAL 79,73

États financiers 2016

En 2016, la dotation annuelle est de 100 euros.

L’écriture comptable à enregistrer sera la même que celle passée à la clôture de 2015 (mais pour un montant de 100 euros).

Dans les états financiers on obtiendra :

ACTIF BILAN AU 31/12/16
Actif immobilisé
n° compte Libellé Valeur brute
(compte 2xx)
Amortissement
(compte 28x)
Valeur nette
(par différence)
218300 Matériel bureau et informatique 500,00 179,73 320,27

Dans le bilan, c’est bien le cumul des amortissements qui figure dans la colonne "Amortissements" et non pas la dotation de l’année.

COMPTE RESULTAT AU 31/12/16
CHARGES PRODUITS
68x Dotation aux amortissements 100,00
TOTAL CHARGES 100,00 TOTAL PRODUITS 0,00
Résultat (bénéfice) Résultat (perte) 100,00
TOTAL 100,00 TOTAL 100,00

A l’inverse, au compte de résultat, c’est la charge annuelle qui a un impact négatif sur le résultat comptable. Les comptes de charges et produits se remettant à zéro après chaque clôture, ce n’est qu’au bilan qu’est conservée la mémoire des amortissements pratiqués depuis l’acquisition de l’immobilisation.



Plan du site | Contact | annonce légale | expert-comptable | emprunt | Partenaires | Légal