Formation logiciel comptabilite
Accueil > écritures de clôture > Ecritures de stock > Ecriture provision sur stocks

Ecriture provision sur stocks

Si les stocks sont évalués au coût d’achat des marchandises détenues, il faut dans un second temps tenir compte de la dépréciation éventuelle de certaines marchandises.

Écriture dépréciation du stock

Une marchandise défectueuse a été retournée par un client. Elle est, à la date de clôture, présente dans le stock de l’entreprise. Elle a une valeur d’acquisition et donc une valeur de stock de 456€. En réalité, si le fournisseur refuse un geste commercial en notre faveur, cette marchandise n’aura plus aucune valeur.

Il est décidé de provisionner à 100% cette marchandise, c’est à dire d’anticiper le refus du fournisseur de nous rembourser bien après l’émission de sa facture et sa livraison. Cette dépréciation totale de cette marchandise entraîne donc une baisse du stock de l’entreprise de 456€.

Journal
pièce
Date pièce
compte
Libellé du compte Libellé de l’écriture Débit Crédit
OD Stock 31/12/14 681700 Dotations aux provisions pour dépréciation des actifs circulants Dépréciation 100% MX1001 456,00
OD Stock 31/12/14 397000 Provisions pour dépréciation des stocks de marchandises Dépréciation 100% MX1001 456,00

Si l’on reprend notre exemple précédent et que l’on considère que cette provision est comptabilisée après l’enregistrement d’un stock d’une valeur 48.457,00 euros, on obtient le bilan suivant :

ACTIF BILAN
Actif immobilisé 31/12/2014
n° compte Libellé Valeur brute Amortissement Valeur nette
37 Stock de marchandises 48.457 456 48.001

La valeur nette du stock est obtenue par différence entre la valeur brute du stock et les provisions comptabilisées. Le détail de ces valeurs brutes et provisions est à reporter dans la liasse fiscale de l’entreprise. Toute provision doit donc pouvoir être justifiée.

Écriture de reprise sur provision du stock

L’année suivante, cette marchandise a finalement été reprise par le fournisseur pour une faible valeur. Ce retour de marchandises a été comptabilisé dans le journal des achats (voir la comptabilisation des avoirs fournisseurs).

En conséquence, cette marchandise n’est plus présente en stock à la clôture suivante, au 31/12/2015. A l’inverse, la provision comptabilisée en 2014 demeure inscrite au bilan. Il est donc nécessaire de comptabiliser une écriture pour annuler cette provision qui n’a plus lieu d’être. Cette écriture de reprise de provision sur stocks consiste à annuler au bilan la provision comptabilisée au crédit du compte 397000 à la clôture de 2014 (en mouvementant ce même compte au débit par conséquent en 2015).

Journal
pièce
Date pièce
compte
Libellé du compte Libellé de l’écriture Débit Crédit
OD Stock 31/12/15 397000 Provisions pour dépréciation des stocks de marchandises Reprise dépréciation 100% MX1001 456,00
OD Stock 31/12/15 781700 Reprises sur provisions pour dépréciation ces actifs circulants Reprise dépréciation 100% MX1001 456,00

Par cette écriture, le compte de provision sur stocks redevient nul au bilan.

Impact de la provision sur le résultat

Au compte de résultat :

  • En 2014 a été comptabilisée une charge de 456€ (fiscalement déductible) pour tenir compte de la perte probable estimée à cette date.
  • En 2015 :
    • La perte sur cette marchandise a été comptabilisée lors de la reprise de cette marchandise par le fournisseur pour une valeur faible.
    • A la clôture, un produit d’un montant de 456€ a été enregistré, compensant ainsi la perte comptable comptabilisée durant l’exercice.

En conclusion, pour illustrer encore plus simplement l’impact sur le résultat de cette provision sur stocks, il est plus simple de considérer que cette marchandise a été mise au rebut (jetée, donc vendue pour 0€) durant l’exercice 2015.

En conséquence, l’entreprise qui détenait cette marchandise pour 456€ l’a retirée de son bilan pour 0€. Il en résulte une perte (vente pour 0€ d’une marchandise achetée 456€) de 456€.

Sur les deux exercices, le récapitulatif des charges et produits est donc :
- En 2014, provision de 456€, donc charge déductible de 456€,
- En 2015, perte de 456€ entièrement compensée par la reprise de provision pour 456€ : au final, impact nul sur le résultat de 2015.

La provision permet donc d’anticiper une perte probable, dans le cas présent sur les stocks. L’écriture de provision est le moyen de constater une charge dès que son origine apparaît dans l’entreprise, sans attendre le dénouement économique (mise au rebut), commercial (attente d’une remise) ou juridique (issue d’un procès) d’une situation défavorable ou d’un conflit.



Plan du site | Contact | annonce légale | expert-comptable | emprunt | Partenaires | Légal