Formation logiciel comptabilite

Cours écritures comptables

Tout d’abord, indiquons que des cours de comptabilité plus classiques figurent également sur ce site, et qu’il s’agit ici de présenter des cours simplifiés, notamment en ignorant la TVA.

Après l’exposé des principes comptables et l’écriture des flux constatés dans une entreprise sous forme d’écritures comptables, ce chapitre a pour but de recenser toutes les écritures comptables courantes. Comme nos autres dossiers, celui-ci est subdivisée en sous-dossiers accessibles depuis le menu.

Ces écritures courantes sont principalement les achats de marchandises et ventes de marchandises dans les entreprises commerciales. Pour les sociétés de services et les professions libérales, les ventes sont des prestations de services.

Par ailleurs, des charges d’exploitation récurrentes représentent également un grand nombre d’écritures à comptabiliser : les loyers, charges d’électricité et téléphone...

Enfin, les règlements fournisseurs et clients, et plus largement les opérations de trésorerie et écritures de bilan, ne sont pas soumises à TVA.

Ces écritures comptables courantes sont présentées dans une entreprise non soumise à TVA. Par exemple, dans le cas d’une entreprise qui relève du régime de la franchise en base de TVA, il est inutile de s’intéresser au principe de la collecte de la TVA pour le compte de l’Etat puisque cette entreprise ne collecte ni ne déduit de TVA.
Pour les autres entreprises, qui collectent donc de la TVA sur leurs ventes et déduisent la TVA payée sur leurs achats, il est important d’assimiler les écritures comptables courantes sans TVA avant d’étudier le traitement de cette TVA (objet des cours de comptabilité suivants).

LIENS COMMERCIAUX

ARTICLES DU DOSSIER
  • Définition comptabilité Les principes comptables
  • Enregistrement écriture comptable
    • Enregistrement écriture comptable

      Sur la notion de flux précédemment expliqué, on aboutit à la définition d’une écriture comptable.

    • Exemples flux en écritures comptables

      Exemples de flux financiers transposés en écritures comptables, pour illustrer la notion d’écriture comptable.

    • Bilan comptable écritures comptables

      Le bilan comptable n’est qu’une synthèse d’une partie du journal comptable, reprenant l’ensemble des comptes de bilan.

    • Compte de résultat écritures comptables

      Il s’agit dans cet article de présenter la notion de compte de résultat en expliquant le report des écritures comptables dans ce document de synthèse des produits et des charges d’un exercice.

    • Exemples écritures comptables Bilan CR

      Ces nombreux exemples d’écritures comptables et l’analyse de leurs incidences sur le bilan et le compte de résultat permet de saisir la logique des écritures et de préparer la comptabilisation des opérations courantes.

    • Exemple de plan comptable

      Ce plan comptable est une adaptation du plan comptable général et donne un exemple de la façon dont une entreprise peut constituer sa liste de comptes en fonction de ses écritures courantes.

  • Ecritures charge et produit sans TVA
    • Ecriture comptable achat marchandises

      L’écriture d’achat de marchandises permet d’illustrer l’une des écritures comptables de base si l’on ne tient pas compte de la TVA (comme dans le cas des sociétés non soumises à TVA).

    • Ecritures comptables autres charges

      Suite à l’écriture d’achat de marchandises, exemple d’autres charges externes (fournitures, loyer, CFE) comptabilisées au journal.

    • Ecriture comptable vente marchandises

      L’écriture d’enregistrement d’une vente, de marchandises ou de services, est expliquée par son report dans les états financiers (bilan et CR).

    • Ecritures comptables autres produits

      Après l’écriture de vente de marchandises, d’autres écritures de produits sont expliqués par leur impact sur le résultat de l’entreprise (vente de services, de frais de port, des intérêts perçus).

  • Ecritures comptables clients fournisseurs
    • Ecriture comptable règlement marchandises

      Plutôt que d’apprendre par cœur les écritures comptables, mieux vaut les comprendre, et pour cela, le report successif d’une écriture comptable passée au journal dans le grand-livre, la balance, puis les états financiers permet de retenir le sens d’une écriture.

    • Règlement fournisseur analyse compte fournisseurs

      L’intérêt de présenter les écriture de plusieurs paiements de charges est d’analyser ensuite les comptes fournisseurs au grand-livre pour mieux comprendre la structure de ces écritures.

    • Règlement client analyse compte clients

      En étudiant plusieurs écritures successives de règlements clients, on permet une analyse des comptes clients et une meilleure compréhension de ces écritures comptables.

    • Ecriture comptable avance et acompte

      Cours sur l’écriture d’avance et acompte au journal et son suivi au bilan.

  • Ecritures comptables opérations de bilan
    • Ecriture libération du capital

      Quel meilleur exemple que l’écriture comptable d’apport en capital pour présenter une écriture de bilan ? En effet, deux postes de bilan sont alors mouvementés : le compte de capital, et le compte de banque, cette écriture permettant de préciser les notions de capitaux propres et de bilan comptable.

    • Affectation du résultat

      L’affectation du résultat découle de la décision des associés de laisser le bénéfice ou la perte dans la société ou de répartir ce gain ou cette charge entre les associés.

    • Ecriture de réserve

      Les associés peuvent voter en assemblée la mise en réserve des bénéfices dégagés. Si la société est imposée à l’impôt sur les sociétés, ces réserves limiteront les dividendes et leur imposition. Si la société est soumise à l’impôt sur le revenu, cette mise en réserve n’aura qu’un impact économique, permettant de renforcer les fonds propres et de limiter la fragilité financière de l’entreprise, son éventuel besoin à des apports en compte courant en cas de difficultés momentanées.

    • Report à nouveau

      Le report à nouveau est mouvementé lors de l’affectation du résultat de l’exercice comptable antérieur. Ainsi, le report à nouveau peut être ou bien débiteur ou bien créditeur, dans tous les cas il figure dans les capitaux propres.

    • Reclassement d’un compte de tiers

      Lors de l’enregistrement d’une écriture, il y a eu confusion entre deux comptes. Il faut donc passer une écriture corrective. Cette écriture est expliquée pour le passage d’une facture d’un compte client à un autre.

    • Ecritures entre banque et caisse

      L’écriture de virement interne est celle qui permet d’enregistrer le dépôt d’espèces en banque ou, au contraire, le prélèvement de liquidités sur le compte bancaire de l’entreprise.

Plan du site | Contact | annonce légale | expert-comptable | emprunt | Partenaires | Légal